Dimanche 9 mars 2008 : Vanosc et l’Île de la Platière

  • Un matin, un rendez-vous est pris devant l’Intermarché de Seyssins pour une sortie au Musée du Charronnage à Vanosc organisée par le 2 CV Club Dauphiné-Vivarais. Trois voitures sont donc en partance : Marie-Claire BONNET et ses parents, Christophe et Fabienne MONNIER et Jean Michel et Dominique FONNÉ, qui m’ont emmenée. Tout le convoi démarre avec un tout petit mais tout petit retard (à cause des élections) en direction d’Annonay.
  • Une petite pause en route et nous voici arrivés à Annonay. Que dire d’Annonay ? Une petite ville sympathique que nous avons traversée et qui possède outre son capital historique, des carrefours, deux petits tours par-ci, trois petits tours par-là, et encore un petit tour, sous l’œil amusé des automobilistes regardant trois 2 CV perdues et tournant, tournant, tournant… À la décharge du conducteur de tête conduisant une magnifique Charleston grise, la direction du Puy-en-Velay n’était pas indiquée. Mais nous avons fini par retrouver notre chemin et sommes quand même arrivés au lieu du rendez-vous où Marc BOCQUENET nous attendait.
  • La visite du Musée était très intéressante. Nous avons appris à connaître le chemin de vie de Joseph BESSET qui naquit en 1905, et qui, après un apprentissage dans l’atelier du père LANDY en qualité de charron, carrossera dans les années 20 de superbes automobiles. Face à l’évolution du marché et à son don d’initiative car sans doute visionnaire pour son époque, il se spécialise dans la carrosserie des autocars de différentes marques et lance en 1938 son fameux ISOBLOC produit à partir de la licence américaine Gar Wood. Ce sera le premier car européen à structure autoportante avec moteur à l’arrière, une véritable révolution dans le monde du transport en commun.
  • Un petit film d’environ 15 minutes nous retraçant sa vie et son parcours sera visionné, vitrines très fournies de modèles réduits, pièces de charronnage, photographies, nous attendent avec les explications et descriptions faites par notre guide ainsi que la visite du hangar où sont exposés de nombreux autocars. Nous comprendrons pourquoi Annonay est la capitale française de l’autocar (SACA, SAVIEM, RENAULT V.I., et actuellement IRISBUS).
  • Puis direction Burdignes, ferme auberge où un copieux repas nous attendait. Ambiance festive, René BONNET a interprété deux chansons (les feuilles mortes et Clémentine), dont les refrains ont été fredonnés par tous et fut très applaudi.
  • Nous reprenons la route vers Saint-Julien-Molin-Molette, Saint-Appolinard, Choron, Maclas, puis petit détour par Bessey pour l’achat des fameuses pommes du Pilat. C’est là après une très agréable journée que le groupe se sépare et retour sur Grenoble.
  • Merci au 2 CV Club du Dauphiné-Vivarais pour leur accueil toujours sympathique et chaleureux, et particulièrement à Muriel et Marc BOCQUENET, coordinateurs de la sortie.

Liliane PAROUTY

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.