Du 8 au 11 mai 2013 : Découverte de très beaux villages classés (07)

C’est le mercredi matin que nous nous retrouvons à Saint-Quentin sur Isère : Denise et Philippe, Jean-Pierre et Laurence, Corinne et Philippe, Christiane et Guy, Jocelyne et Gabriel, Françoise et Alain.

Direction Rochemaure, en face de Montélimar. Visite de ce petit village ardéchois de caractère sur son piton dominant la plaine du Rhône. Puis nous nous rapprochons d’Alba-la-Romaine (pause pique-nique) puis visite du site archéologique sous un soleil de plomb !!!

C’est par de petites routes typiques que nous arrivons à notre lieu de villégiature : le Domaine de Chaussy, à Lagorce. Nous y prenons possession de nos mobile-homes (3 couples dans chaque) et le soir c’est sur une seule et même terrasse que nous prendrons nos repas, tous les douze.

En début de matinée de jeudi, nous découvrons Labeaume, les pieds dans la rivière, plaqué contre la colline, des ruelles pavées qui montent et qui descendent…

Direction Joyeuse, en empruntant la Route des Défilés, creusée dans le roc au XIXe siècle, qui offre un panorama spectaculaire en une succession de tunnels et de voûtes. Pause pique-nique au bord de l’eau, puis visite du musée de la châtaigneraie. En sortant visite de la vieille ville.

Puis en fin d’après-midi c’est la visite de Balazuc qui est prévue. A 17 h 00, alors que nous garons nos carrosses, un orage éclate et c’est sous une pluie battante que nous visitons ce village très touristique.

Il a plu toute la nuit, mais nous commençons la journée du vendredi avec le soleil, mais aussi le mistral. Au programme la route des «Gorges de l’Ardèche» avec arrêts dans différents points de vue et autres belvédères. Arrivés à Saint-Martin d’Ardèche, nous pique-niquons sur la plage au bord de l’Ardèche. Au dessert Corinne sort sa guitare et
là, tous en chœur, nous entonnons les « classiques » de la chanson française.

Après ce très bon moment, nous allons visiter Aiguèze de l’autre côté de la rivière, avec une petite incursion dans le Gard. Certains ne résistent pas à la spécialité locale : la glace à la châtaigne ; mais c’est emmitouflés dans leurs polaires et à l’abri du vent qu’ils la dégusteront, car s’il fait soleil, le mistral souffle encore.

En fin d’après midi, nous visitons le musée de la lavande, à Saint-Remèze. Entre autres choses, nous avons appris comment « bouturer » les lavandes.

Le samedi matin, nous quittons le domaine de Chaussy, direction Saint-Montan, toujours par de petites routes typiques. Nous avions découvert le village l’an dernier lors d’une sortie deuchiste, nous nous étions promis d’y revenir. Ce village en ruine. Depuis le début des années 70 il a été reconstruit pierres par pierres par des bénévoles, et ce n’est pas fini… Des maisons d’habitation ont été reconstruites dans ses ruelles en pente. Aucun signe de modernité n’apparait, toutes les canalisations et autres branchements électriques sont enfouis sous les pavés. Que de travail accompli !

Après cette visite le ciel devient menaçant et de nous décidons de pique-niquer sur place avant l’orage. Nous nous installons dans un petit jardin de curé, très bien entretenu par une habitante.

Puis c’est la route du retour en passant par Viviers où nous avons prévu de visiter la basilique. C’est là que Laurence et Jean-Pierre décident de nous quitter et de rentrer tranquillement dans leur foyer. Le reste de la troupe continue le circuit : après la basilique, nous découvrons également une vieille ville avec de très belles maisons, et un joli point de
vue sur le Rhône et le reste de la ville.

Toutes les bonnes choses ont une fin et c’est à Saint-Quentin sur Isère que nous nous quittons. Un week-end de découvertes, de bonne humeur, dans un climat ardéchois un peu plus agréable que celui des Alpes à ce moment là.
Un grand merci à Christiane et Denise qui ont tout organisé.

Françoise

Complément culturel : la différence entre marrons et châtaignes
Marron d’Inde : fruit du marronnier d’Inde, non comestible, ces arbres sont surtout décoratifs.
Châtaigne : fruit du châtaigner sauvage, fruit petit, triangulaire et aplati, souvent plusieurs fruits dans une seule bogue
Marron comestible (marrons glacés, entre autres) : fruit du châtaigner greffé pour la culture, fruit plus gros, plus rond.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.